ESPACE FORMATEURS2021-08-25T07:11:56+02:00

Sur quelle thématique cherchez-vous des ressources ?

Référentiels de formation
Vocabulaire mobilité-permls
Conditions d’accès permis B
Théorie pour le permis B
Situation dans l’espace
Planification des trajets
Outils numériques
Risques et sécurité
Coûts de la mobilité
Stress lié à la mobilité
Aspects internationaux
FAQ Modes de déplacement

Accès direct aux FAQ de l’espace Apprenants- BELGIQUE

Où trouver les horaires des train ?2021-02-09T16:30:04+01:00
Comment savoir à quelle gare il faut s’arrêter ?2021-02-09T16:30:37+01:00
Combien coûte un billet de train ?2021-02-09T16:31:38+01:00
Quelles sont les règles pour les piétons ?2021-08-24T17:25:43+02:00

Règles pour circuler : 

  • les piétons ne peuvent pas marcher sur les routes réservées aux voitures (voies rapides, autoroutes) ni sur les voies des trains
  • les piétons doivent être bien visibles, surtout quand il fait noir
  • les piétons doivent obligatoirement utiliser les trottoirs et les accotements (quand il y en a)
  • s’il n’y a pas de trottoir ni d’accotement, les piétons doivent marcher du côté gauche de la route, le plus près possible du bord de la route
  • sur les pistes cyclables, les piétons doivent laisser la priorité aux vélos et aux mobylettes
  • les piétons doivent toujours laisser la priorité aux trains et aux trams

Règles pour traverser la rue :

  • les piétons doivent respecter les ordres des agents qui gèrent la circulation (s’il y en a)
  • les piétons doivent obligatoirement traverser au passage pour piéton (s’il est à moins de 20 mètres)
  • les piétons doivent respecter les feux verts et les feux rouges (s’il y en a)
  • les piétons doivent vérifier s’ils peuvent traverser en sécurité avant de traverser une rue

Pour aller plus loin : 

L’Agence wallone de la sécurité routière propose une brochure qui explique les règles du code de la route à propos des piétons

Le Code de la route explique les règles à propos des piétons dans son Article 42

Quels sont les risques quand on se déplace à pied ?2021-04-12T12:03:52+02:00

Les piétons sont les usagers les plus fragiles.
Ils ont 8 fois plus de risques qu’un automobiliste d’être blessés ou tués pendant leurs déplacements.
Chaque année, au moment du changement d’heure, il y a beaucoup plus de piétons blessés ou tués que le reste de l’année.
La moitié des accidents entre un piéton et un véhicule a lieu à cause d’une erreur du piéton, l’autre moitié est due à une erreur du conducteur du véhicule.

Les dangers sont nombreux :

  • Dans les villes, beaucoup de trottoirs sont abîmés, encombrés ou trop petits
  • En dehors des villes, beaucoup de rues et de routes n’ont pas de trottoir du tout
  • La visibilité est mauvaise à cause de panneaux publicitaires, de travaux, de véhicules mal garés
  • Les piétons prennent des risques quand ils traversent la rue
  • Les piétons et les conducteurs ont des comportements dangereux quand ils sont fatigués, énervés, distraits par leur téléphone, ou sous l’influence de l’alcool, de la drogue, de certains médicaments
  • Les piétons sont presqu’invisibles quand il fait sombre et quand il fait nuit
A quelle vitesse se déplace-t-on à pied ?2021-04-12T11:49:23+02:00

Une personne adulte en bonne santé peut marcher entre 3 et 5 kilomètres en une heure

Comment trouver son chemin à pied ?2021-04-12T11:51:15+02:00

Pour trouver son chemin, il faut savoir où on est (adresse de départ) et où on veut aller (adresse d’arrivée ou « destination »).

On peut ensuite :

  • demander à quelqu’un de décrire le trajet à faire pour passer d’un endroit à l’autre (et retenir ou écrire les points de repère)
  • trouver sur un plan ou sur une carte l’endroit où on est et celui où on veut aller, pour repérer le trajet à faire
  • encoder le point de départ et d‘arrivée dans une application numérique de cartographie (par exemple Google Maps ou Mappy) puis suivre les indications données par l’application

 

Pour apprendre à utiliser une carte un une application de cartographie, on peut s’adresser :

  • à un conseiller-référent pour l’emploi
  • à une assistante sociale
  • à un centre de formation pour adultes
  • au CPAS
Comment s’habiller pour se déplacer à pied ?2021-04-12T14:09:01+02:00

En Belgique comme en France et en Roumanie, la météo change souvent, donc il est important de vérifier le matin quel temps il fera pendant la journée pour savoir quels vêtements mettre.

En automne (septembre, octobre, novembre), il fait habituellement doux, mais il y a souvent de la pluie. Il peut faire froid le matin et le soir. La météo peut changer pendant la journée.
Pour sortir, il faut mettre :

  • une veste ou un manteau léger,
  • des chaussures confortables qui peuvent résister à la pluie
  • un gilet ou des bracelets réfléchissants pour marcher quand il fait noir

En hiver (décembre, janvier, février), il fait frais ou froid. Il y a de la pluie, du vent, et parfois du verglas ou de la neige. Pour rester en bonne santé, il faut :

  • un manteau chaud
  • un bonnet ou un chapeau
  • une écharpe
  • des chaussures chaudes qui résistent à la pluie
  • des gants (en cas de gel)
  • un gilet ou des bracelets réfléchissants pour marcher dans l’obscurité

Au printemps (mars, avril, mai), le temps change beaucoup, il peut faire très frais le matin et chaud l’après-midi. On peut avoir le même jour de la pluie, de la grêle et du soleil. Il peut faire très doux en mars puis assez froid en avril. Les vêtements adaptés sont :

  • une veste ou un manteau pas trop chaud, mais imperméable
  • une écharpe ou un foulard léger
  • des chaussures confortables qui peuvent résister à la pluie
  • un gilet ou des bracelets réfléchissants pour marcher dans l’obscurité

En été (juin, juillet, août), il fait doux ou chaud, et parfois très chaud. Mais tôt le matin ou en soirée (quand le soleil n’est pas là), les températures peuvent être fraîches. Il faut avoir :

  • des chaussures légères (sandales, baskets légères, chaussures en tissu)
  • quelque chose pour protéger la tête du soleil (foulard, casquette, chapeau)
  • un pull léger pour le matin et le soir
  • une veste de pluie légère
  • un gilet ou des bracelets réfléchissants pour marcher dans l’obscurité
Comment respecter les autres usagers de la route quand on est à pied ?2021-04-12T11:56:40+02:00

Pour se déplacer en respectant les autres usagers de la route, il faut :

  • Connaître les règles pour se déplacer à pied et les respecter
  • Etre attentif et prudent tout le temps
  • Etre bien visible, surtout la nuit
  • Etre poli avec les autres usagers
Quelles sont les règles pour se déplacer à vélo ?2021-08-24T17:25:43+02:00

Règles pour circuler

  • le cycliste doit obligatoirement tenir le guidon
  • le cycliste doit obligatoirement avoir les pieds sur les pédales
  • il est interdit au cycliste de se faire tirer par un autre véhicule
  • il est interdit au cycliste de rouler en tenant un animal en laisse
  • quand il y a une piste cyclable, le cycliste est obligé de l’utiliser
  • quand il n’y a pas de piste cyclable, le cycliste doit rouler sur la chaussée, du côté droit, à 1 m du bord ou des véhicules en stationnement
  • il est interdit au cycliste de rouler sur le trottoir à partir de l’âge 12 ans

Règles pour circuler à plusieurs

  • deux cyclistes peuvent rouler l’un à côté de l’autre
  • partout, ils doivent rouler l’un derrière l’autre si le croisement avec un autre véhicule est impossible
  • seulement en dehors des agglomérations, ils doivent rouler l’un derrière l’autre quand un véhicule arrive derrière eux

Pour aller plus loin

l’Agence wallone de la S2curité routière propose une brochure à propos des règles pour se déplacer à vélo

Le Code de la route explique les règles à propos des vélos dans son Article 43

Comment apprendre à rouler à vélo ?2021-08-24T17:25:43+02:00

La plupart des gens ont appris à rouler à vélo quand ils étaient enfants.
Mais on peut aussi apprendre à rouler quand on est déjà adulte.

Pour apprendre à rouler à vélo, il faut :

  • avoir un vélo en bon état, de taille adaptée (comment choisir la taille du vélo ?)
  • porter un casque et des vêtements confortables
  • trouver un endroit tranquille pour s’entraîner (cour, parc, terrain dégagé, parking vide)
  • prendre du temps pour s’entraîner

Trois méthodes sont possibles :

Il peut être utile de regarder quelques vidéos avant de commencer l’apprentissage, par exemple les vidéos sur le vélo de la webTV Sikana.fr

 

 

Comment un vélo doit-il être équipé ?2021-08-24T17:25:43+02:00

Pour rouler sur la route, un vélo doit être équipé de certains éléments, définis par la loi.

Un vélo ordinaire doit avoir au minimum :

  • Une sonnette qu’on peut entendre à 20 mètres
  • Deux freins en bon état
  • Des catadioptres
    • un blanc à l’avant
    • un rouge à l’arrière
    • des jaunes ou oranges sur les pédales
    • deux jaunes ou oranges sur les rayons de chaque roue ou une bande réfléchissante blanche de chaque côté des pneus.

Un vélo de course / un VTT doivent avoir :

  • Une sonnette qu’on peut entendre à 20 mètres
  • Deux freins en bon état
  • Des catadioptres si on roule la nuit (les mêmes que pour le vélo ordinaire)

Un vélo à petites roues (vélo d’enfant, vélo pliant, mini-vélo…) doit avoir :

  • Une sonnette qu’on peut entendre à 20 mètres
  • Un frein minimum
  • Des catadioptres si on roule la nuit (les mêmes que pour le vélo ordinaire)
Combien coûte un vélo ?2021-08-24T17:35:09+02:00
Comment s’habiller pour rouler à vélo ?2021-08-24T17:25:43+02:00

Quand il fait chaud

  • quelque chose pour protéger la tête (casquette, foulard, chapeau en tissu …)
  • vêtements légers + un pull pour ne pas se refroidir après le trajet
  • crème solaire pour le visage, les jambes, les bras

Quand il pleut un peu

  • une veste longue 
  • un capuchon qui couvre bien la tête sans gêner la visibilité
  • une casquette imperméable sous le capuchon

Quand il pleut beaucoup

  • une cape de pluie spéciale vélo
  • un pantalon de pluie spécial vélo (à mettre au dessus du pantalon normal)
  • une casquette avec visière pour éviter les gouttes dans les yeux

Quand la météo change tout le temps

Trois couches de vêtements faciles à mettre, à enlever et à ranger :

  • une première couche fine qui laisse la peau respirer : Tshirt
  • une deuxième couche pour garder la chaleur : gilet polaire qui s’ouvre sur le devant
  • une troisième couche contre les petites pluies et le vent : imperméable léger qui s’ouvre sur le devant

Quand il fait froid

  • un bonnet
  • des gants bien isolants, qui protègent du froid et du vent
  • un foulard autour du cou (rentrer les deux bouts dans la veste…)

 

C’est quoi la micro-mobilité ? 2021-04-14T11:05:32+02:00

La « micro-mobilité », c’est les déplacements qu’on fait avec de petits véhicules à roues, souvent électriques : trottinettes, monoroues, hoverboards, etc.
Certains pensent que ce ne sont que des gros jouets, mais ils sont très pratiques pour se déplacer.
De plus en plus de gens les utilisent pour des petits trajets ou pour arriver plus vite à la gare ou à l’arrêt de bus.
Comme certains de ces véhicules roulent vite, ils peuvent être dangereux, donc il y a des règles à respecter pour les utiliser.

 

Quelles sont les règles pour la micro-mobilité ?2021-04-14T11:36:38+02:00

Dans la loi, les petits véhicules à roues s’appellent des « engins de déplacement ». 

La loi fait la différence entre :

  • les « engins de déplacement non-motorisés » sont les véhicules à roues qui n’ont pas de moteur.
    Par exemple : les patins à roulette, les rollers, les trottinettes, les skateboards, les monocycles, les chaises roulantes …
  • les « engins de déplacement motorisé » sont les véhicules qui ont au moins une roue et un moteur.
    Par exemple : les trottinettes électriques, les monoroues, les hoverboards, les chaises roulantes électriques, les scooters électriques pour personnes à mobilité réduite, etc.

Voici les règles pour rouler avec un « engin de déplacement » : 

  • Il est interdit de rouler plus vite que 25 km/h avec un engin de déplacement  motorisé
  • Si le conducteur de l’engin roule à la même vitesse qu’un piéton (max 5 km/h), il doit respecter les règles des piétons
  • Si le conducteur roule plus vite qu’un piéton (entre 6 km/h et 25km/h), il doit respecter les règles des cyclistes
  • Si le conducteur roule dans l’obscurité, il faut équiper l’engin d’un feu blanc ou jaune à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière
  • Le casque n’est pas obligatoire mais il est fortement conseillé d’en porter un
  • Le conducteur doit être bien visible, surtout la nuit : on conseille de porter des vêtements réfléchissants

Voici les règles pour transporter des objets avec un engin de déplacement : 

  • Le chargement d’un engin de déplacement ne peut dépasser 50 cm à l’avant et à l’arrière et 30 cm de chaque côté.
  • La hauteur d’un engin de déplacement chargé ne peut dépasser 2,5 mètres.
  • La largeur maximale d’un engin de déplacement chargé ne peut dépasser 1 mètre.
Quels sont les risques avec la micro-mobilité ?2021-02-11T12:05:00+01:00
Où trouver un véhicule de micro-mobilité ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Combien coûtent les véhicules de micro-mobilité ?2021-08-24T17:35:08+02:00

Rollers 

  • Rollers neufs :
  • Rollers d’occasion :

Skateboard

  • Skateboard neuf :
  • Skateboard d’occasion :
  • Skateboard électrique neuf : entre 200€ et 400€
  • Skateboard électrique d’occasion :

Hoverboard (ou twin board)

  • Hoverboard neuf : entre 200 et 400€
  • Hoverboard d’occasion :

Trottinette

  • Trottinette mécanique neuve : entre 50 et 200€
  • Trottinette mécanique d’occasion : entre 30 et 100€
  • Trottinette électrique neuve : de 200€ à 1000€
  • Trottinette électrique d’occasion :
Monoroue / Gyroroue / Gyropode
  • Monoroue / Gyroroue / Gyropode neuf : entre 800 et 2000€ :
  • Monoroue / Gyroroue / Gyropode  d’occasion :
Comment respecter les autres usagers quand on se déplace en micro-mobilité ? 2021-08-24T17:34:21+02:00

Chaque fois qu’on se déplace, ça peut être dangereux, pour soi et pour les autres. Il faut donc toujours penser à la sécurité.

Les bonnes habitudes pour respecter les autres usagers quand on roule avec une trottinette, des rollers, un skateboard… sont :

  • être bien visible
  • rouler au bon endroit (en fonction de la vitesse)
  • respecter le code de la route (feux, priorités, stationnement etc)
  • être attentif pour voir les dangers
  • communiquer avec les autres usagers avant de dépasser, de tourner, de traverser une rue
  • rester calme et poli avec les autres usagers
  • ne pas utiliser de véhicule de micromobilité quand on a bu de l’acool, consommé de la drogue ou des médicaments, et quand on est trop fatigué

 

Faut-il un permis pour rouler en cyclomoteur, mobylette, scooter ou moto ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Quelles sont les règles pour se déplacer à cyclomoteur, mobylette, scooter ou moto ?2021-08-24T17:35:08+02:00

quand on se déplace à cyclomoteur, mobylette, scooter ou moto ?

Comment apprendre à rouler à cyclomoteur, mobylette, scooter ou moto ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Où trouver une moto-école ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Combien coûte une formation en moto-école ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Quels sont les risques quand on se déplace à cyclomoteur, mobylette, scooter ou moto ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Combien coûte une mobylette, un cyclomoteur, un scooter, une moto ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Où trouver un cyclomoteur, une mobylette, un scooter ou une moto d’occasion ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Que faut-il comme équipement pour rouler à cyclomoteur, mobylette, scooter ou moto ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Comment prendre le bus ?2021-08-25T09:18:24+02:00

Pour prendre le bus, il y a plusieurs étapes. Il faut :

  • Connaître l’arrêt de bus de départ et l’arrêt de bus d’arrivée
  • Connaître le bus qu’il faut prendre
  • Connaître l’heure de passage du bus
  • Choisir le bon arrêt
  • Monter dans le bon bus
  • Descendre au bon arrêt
Comment connaître l’arrêt de bus de départ et l’arrêt de bus d’arrivée ?2021-08-25T09:19:24+02:00

Pour savoir où sont les arrêts de bus tout près d’un endroit, on peut :

  • Marcher tout près de cet endroit pour chercher les abribus ou les poteaux des arrêts
  • demander aux gens dans la rue
  • demander à des gens qui travaillent ou qui habitent près de cet endroit
  • vérifier sur le site internet de l’endroit où veut aller (si c’est un lieu public)

On peut aussi utiliser internet :

  • les sites internet des entreprises de transport en bus
  • les applis des entreprises de transport en bus
  • un site internet ou une appli qui aide à se déplacer (Google Maps, Waze, …)
Comment savoir quel bus il faut prendre ?2021-08-25T09:20:40+02:00

La ligne de bus

Dans une ville ou dans une région, il y a plusieurs trajets de bus différents.

Ces trajets s’appellent des « lignes ».

Chaque ligne commence au même endroit et finit au même endroit.

Sur chaque ligne, les bus roulent dans deux sens : du premier arrêt au dernier, puis du dernier au premier

Chaque ligne porte un numéro et un nom.

 

Les arrêts de bus

Sur chaque ligne de bus, il y a plusieurs arrêts.

Chaque arrêt porte un nom.

A chaque arrêt, il y un poteau ou un abribus.

Le nom de l’arrêt est écrit sur le poteau ou l’abribus.

 

Le sens du bus

A chaque arrêt, le bus passe dans deux sens (aller et retour).

Il y a donc deux endroits pour prendre le bus (un de chaque côté de la rue).

Pour savoir dans quel sens roule le bus, il faut vérifier sur le poteau : le nom de son dernier arrêt est écrit dessus, en dessous du numéro de la ligne.

Pour être sûr de ne pas se tromper de sens, on peut demander au chauffeur avant de monter dans le bus s’il va bien à l’endroit où on veut aller.

 

Les correspondances

Pour aller quelque part, il faut parfois prendre plusieurs bus différents.

Il faut donc changer de bus pendant le trajet.

Le changement de bus pendant un trajet s’appelle une correspondance

 

Pour savoir quel bus il faut prendre, on peut :

  • demander aux gens qui travaillent ou habitent près de cet endroit
  • chercher sur les sites internet des entreprises de transport en bus
  • chercher dans les applis des entreprises de transport en bus
  • chercher avec un site internet ou une appli qui aide à se déplacer (Google Maps, Waze, …)
Comment trouver le bon bus quand on attend à l’arrêt de bus ?2021-08-25T09:22:20+02:00

Pour prendre un bus, il faut se mettre tout près de l’abribus ou du poteau de l’arrêt.

Quand le bus approche, il faut vérifier son numéro : il est affiché au-dessus de la vitre avant.

Si c’est le bon bus, on fait un signe au chauffeur pour qu’il s’arrête.

Comment descendre au bon arrêt de bus ?2021-08-25T09:23:20+02:00

Pour descendre au bon arrêt, il faut connaître son nom et l’heure à laquelle le bus doit normalement s’y arrêter.

Attention : à chaque arrêt, le bus s’arrête seulement si un voyageur a demandé l’arrêt.

Pour demander l’arrêt, il faut pousser sur le bouton de demande avant l’arrêt (il y en a plusieurs, sur les poteaux ou les murs du bus).

Il faut donc connaitre et surveiller les noms des arrêts situés avant celui où on veut descendre

 

Pour ne pas rater son arrêt, on peut

  • noter avant de partir les noms des deux ou trois arrêts précédents.
  • demander de l’aide au chauffeur ou aux autres voyageurs
  • utiliser pendant le trajet une appli qui montre où on se trouve sur la ligne

 

Chaque fois que le bus s’arrête, on vérifie le nom de l’arrêt : il est écrit dehors, sur l’abribus ou sur le poteau.

Parfois, le nom de l’arrêt est aussi affiché sur un écran dans le bus.

Parfois, il est aussi prononcé tout haut dans le bus par le chauffeur ou par un ordinateur.

Le bus ne s’arrête pas longtemps : il faut donc être tout près de la porte et prêt à descendre avant qu’il s’arrête.

Comment préparer un trajet en bus ?2021-08-25T09:23:59+02:00

On peut préparer un trajet en bus grâce aux sites internet et les applis des entreprises de transport en bus

Sur la page d’accueil de ces sites et de ces applis, il faut écrire

  • le point de départ et le point d’arrivée du trajet
  • l’heure de départ OU l’heure d’arrivée.

On clique ensuite sur le bouton qui lance la recherche (« calculer l’itinéraire », « rechercher », « trouver »)

Le site ou l’appli donne plusieurs réponses : ce sont les différentes options pour faire le trajet demandé.

Où trouver les horaires des bus et des trams ?2021-08-25T09:25:02+02:00

Les horaires de bus sont sur les sites internet des sociétés qui organisent les bus :

  • en Wallonie, le TEC
  • En Flandres, la société De Lijn
  • à Bruxelles : la STIB

On peut aussi les trouver dans les applications pour smartphone de ces trois sociétés

Il y aussi d’autres sites et applications qui donnent les horaires de bus et de tram :

  • Les sites internet et les app qui servent à trouver son chemin : Google Map, Waze
  • Les app qui donnent les horaires de différentes sociétés de transport : Moovit, Nextride, Citymapper

 

Combien coûte un ticket de bus ?2021-08-25T09:25:36+02:00

Il y a différents prix pour un ticket de bus

Le prix dépend

  • de l’entreprise de transport en bus
  • de l’endroit où se déplace
  • de la longueur du trajet
  • de l’âge du voyageur
  • du statut du voyageur (chômeur, étudiant, …)
Où acheter un ticket de bus ?2021-08-25T09:29:18+02:00
  • Dans le bus (attention : il faut avoir de la monnaie ou un billet de 5€ ou de 10€ : les chauffeurs refusent les billets de 20€, 50€ et 100€)
  • Aux endroits où il y a beaucoup de bus différents, on trouve souvent des machines qui vendent des tickets de bus
  • Dans un point de vente de la société de bus
  • Dans les gares de train
  • Sur internet
  • Dans des magasins partenaires de la société de bus : librairie, press-shop, …
Y’a-t-il des réductions pour les tickets de bus ?2021-08-25T09:30:31+02:00

Il y a des réductions pour les tickets de bus ou de tram pour différents groupes de personnes.

En Wallonie (Bus TEC) :

  • Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans
  • Gratuit pour les personnes âgées qui ont le statut BIM
  • Abonnement gratuit pour les enfants de 6 à 12 ans
  • Réduction du prix de l’abonnement pour les jeunes de 12 à 17 ans
  • Réduction du prix de l’abonnement pour les jeunes de 18 à 24 ans
  • Réduction du prix de l’abonnement à partir de 65 ans
  • Réduction des prix pour les familles nombreuses (à partir de trois enfants)
  • Réductions des prix pour les personnes qui ont le statut BIM
Quelles sont les règles pour se déplacer en voiture en Belgique ?2021-08-24T17:35:08+02:00

Il y a beaucoup de règles à connaître pour se déplacer en voiture en Belgique. Elles sont expliquées en détail dans le Code de la route. Pour pouvoir rouler en voiture, il faut prouver qu’on connaît bien ces règles. Il faut donc passer un examen théorique dans un centre d’examen officiel.

Pour se préparer à passer l’examen théorique du permis de conduire, il y a trois possibilités :

On peut apprendre seul, avec un livre ou un site web. Les meilleures méthodes sont :

  • Méthode « Connaître et conduire » : cours et exercices payants (livre à acheter) + application gratuite pour mémoriser les signaux
  • Mathode « Feu Vert » : cours et exercices payants (livre à acheter ou site web avec un abonnement de 30 jours ou 90 jours)
  • Méthode « Permis de conduire Online » : site web avec cours gratuits et exercices payant

On peut apprendre dans un centre de formation pour adultes

  • 30h à 120h de cours donnés par des formateurs d’adultes
  • dans une classe avec 8-15 autres élèves
  • avec des méthodes adaptées aux adultes peu scolarisés
  • gratuit

On peut apprendre dans une auto-école agréée :

  • 12h de cours donnés par un instructeur breveté
  • dans une classe avec 10-15 autres élèves
  • avec des méthodes scolaires classiques
  • environ 150€
Comment faire pour aller quelque part en train ?2021-08-25T09:31:37+02:00

Il y a plusieurs étapes pour voyager en train :

  • Connaître la garde de départ et d’arrivée
  • Connaître le train qu’il faut prendre
  • Connaître les horaires du train
  • Trouver le train dans la gare
  • Monter dans le train
  • Descendre à la bonne gare

 

Comment connaître la gare de départ et la gare d’arrivée ?2021-08-25T09:32:21+02:00

Pour savoir où il y a des gares en Belgique on peut utiliser :

  • le site internet de la SNCB, sur la page « Recherche gare »
  • l’appli de la SNCB (attention : quand on cherche une gare, elle donne aussi tous les arrêts de bus)
  • un site internet ou une appli qui aide à se déplacer (Google Maps, Waze, …)

Attention : dans les grandes villes, il y a souvent plusieurs gares différentes (par exemple : Bruxelles-Midi, Bruxelles-Central, Bruxelles Schuman).

 

Comment avoir le permis de conduire en Belgique ?2021-05-03T14:57:04+02:00

Si on n’a pas encore de permis de conduire

Il faut passer plusieurs examens dans un centre d’examen officiel.

  • un examen théorique sur les règles du code de la route
  • un test de perception des risques
  • un test des capacités techniques de conduite (si on veut s’exercer à rouler tout seul avec un permis provisoire)
  • une épreuve de conduite pratique

Si on a déjà un permis de conduire d’un autre pays

 Si on a déjà le permis de conduire d’un autre pays, on peut l’échanger contre un permis de conduire belge.

Attention : ce n’est pas possible pour tous les pays étrangers.

Voici la liste des pays européens pour lesquels c’est possible.

Voici la liste des pays non-europeens pour lesquels c’est possible

 

Comment apprendre à conduire une voiture ?2021-04-28T11:51:37+02:00

En Belgique, il y a trois façons d’apprendre à conduire :

En filière libre :

En auto-école agréée :

Dans une auto-école sociale ou un centre de formation pour les demandeurs d’emploi :

Comment savoir quel train il faut prendre et connaître ses horaires ?2021-08-25T09:34:31+02:00

Pour le savoir, on peut utiliser :

  • Le moteur de recherche « Mon voyage » sur la page d’accueil de la SNCB :
  • l’appli de la SNCB ou l’appli Moovit
  • un site internet ou une appli qui aide à se déplacer (Google Maps, Waze, …)

On peut aussi demander de l’aide au guichet de la gare, dans les gares où il y a du personnel de la SNCB.

Parfois, il faut prendre un seul train. Parfois il faut en prendre plusieurs donc il faut changer de train pendant le trajet.

 

Comment trouver le train dans la gare ?2021-08-25T09:35:27+02:00

Dans les gares, les endroits où les trains arrivent et repartent s’appellent des voies. Chaque voie porte un numéro.

L’endroit où les voyageurs peuvent marcher pour monter dans le train ou en sortir s’appellent des quais. Chaque quai porte un numéro.

Pour arriver sur les quais, on doit souvent passer par la grande salle de la gare, puis par des couloirs souterrains et des escaliers

 

Pour trouver son train, il faut savoir à quelle heure il démarre et sur quelle voie.

Pour trouver l’heure et la voie de départ du train, il faut regarder les écrans.

Les écrans sont accrochés au mur à l’extérieur ou à l’intérieur de la gare, ou dans les couloirs souterrains.

Les écrans montrent les trains qui vont bientôt partir.

Pour chaque train, ils donnent l’heure de départ et le numéro de la voie.

Pour trouver le train et pouvoir monter dedans, les voyageurs doivent aller sur le quai qui porte le même numéro que la voie de départ du train.

Y’a-t-il des aides financières pour apprendre à conduire ?2021-05-03T14:57:52+02:00

Passeport Drive

Centres de formation pour adultes demandeurs d’emploi

Certains CPAS

Certaines Régies de quartier

Certaines mutuelles

Comment trouver une auto-école ?2021-08-24T17:35:08+02:00
Comment monter dans le train ?2021-08-25T09:36:09+02:00

Il faut arriver sur le quai quelques minutes avant l’heure de départ du train.

Avant de monter dans un train, il faut laisser descendre tous les voyageurs qui veulent descendre.

Si le train est arrêté et les portes fermées, il faut pousser sur le bouton d’ouverture des portes.

Si elles s’ouvrent, on peut monter. Si elles ne s’ouvrent pas, c’est peut-être :

  • parce qu’il est trop tôt : le train fait des changements techniques avant de partir
  • parce qu’il est trop tard : le train est prêt à démarrer
  • parce que la porte est cassée : il faut essayer une autre porte

Juste avant que le train démarre, le contrôleur siffle très fort avec un sifflet : à partir de ce moment, il est interdit de monter dans le train, même si une porte est encore ouverte pour le contrôleur.

Combien coûte une formation en auto-école ?2021-08-24T17:35:08+02:00

Chaque auto-école décide du prix de ses formations.
Il y a plusieurs sortes de formations.

  • Pour préparer l’examen théorique: une formation théorique de 12h coûte environ 150€
  • Pour apprendre à démarrer et arrêter une voiture : une formation pratique de 6h coûte environ 300€
  • Pour apprendre à conduire avec un moniteur puis rouler tout seul avec un permis provisoire : une formation pratique complète de 20h coûte environ 1300€
  • Pour apprendre à conduire avec un moniteur puis passer directement l’examen pratique : une formation pratique complète de 30h coûte environ 2000€
Comment descendre à la bonne gare ?2021-08-25T09:36:59+02:00

Le train s’arrête toujours à toutes les gares prévues sur son trajet.

Attention :

  • certains trains s’arrêtent dans toutes les gares de la ligne, grandes et petites : on les appelle les trains « L » (= local)
  • certains trains s’arrêtent seulement dans les grandes villes : on les appelle les trains « IC » (= intercités)
  • certains trains circulent seulement autour des grandes villes : on les appelle les trains « S »
  • les trains internationaux ne s’arrêtent que dans les gares internationales : Bruxelles-Midi, Liège-Guillemins, Anvers-Central)

Pour ne pas rater la bonne gare, Il faut être prêt à descendre avant que le train s’arrête, car il ne s’arrête pas longtemps.

Pour être prêt à l’avance, il faut connaître le nom de la gare précédente. On peut le demander au contrôleur, aux autres voyageurs, ou vérifier avant de partir.

Pendant le trajet en train, à chaque arrêt, il faut vérifier le nom de la gare où le train vient de s’arrêter. Le nom de la gare est affiché sur le quai sur des grands panneaux.

Quand le train approche de la gare où on veut descendre, il faut aller près des portes pour être prêt à descendre.

Quand le train est arrêté, il faut pousser sur un bouton pour ouvrir les portes. Le bouton est au milieu des portes ou sur les murs à côté des portes.

Où trouver les horaires des trains ?2021-08-25T09:38:46+02:00

Dans les gares :

  • sur des panneaux: les horaires de tous les trains qui arrivent et partent dans cette gare
  • sur des écrans: les heures de départ des trains qui vont bientôt partir (dans la gare et dans les couloirs vers les quais)

Sur les sites internet de l’entreprise qui organise les trains : en Belgique, c’est la SNCB

Dans les applications pour smartphone des entreprises qui organisent les trains : l’appli de la SNCB pour la Belgique

Dans des applications et sites internet qui aident à se déplacer :

  • Les appli qui donnent les horaires de différentes sociétés de transport : Moovit, Nextride, Citymapper
  • Les sites internet et les appli qui servent à trouver son chemin : Google Map, Waze
C’est quoi la « filière libre » ?2021-08-24T17:35:09+02:00

La filière libre, c’est une filière de formation à la conduite autorisée en Wallonie.

En filière libre, l’élève apprend à conduire avec une personne de sa famille ou un ami, qu’on appelle un « guide ». Il y a plusieurs règles à respecter.

Règles pour l’élève :

  • avoir au moins 17 ans
  • avoir réussi l’examen théorique en Belgique
  • avoir un permis de conduire provisoire délivré par la commune (modèle 36 mois)
  • avoir suivi le rendez-vous pédagogique et avoir l’attestation encore valide
  • avoir un ou deux guides, qui seront inscrits sur le permis provisoire

Règles pour le guide :

  • avoir un document d’identité délivré en Belgique
  • avoir un permis de conduire B belge ou européen depuis 8 ans
  • ne pas avoir été privé du droit de conduire dans les 3 dernières années
  • ne pas avoir appris à conduire à quelqu’un d’autre l’année précédente (sauf si c’est un membre de sa famille)
  • avoir suivi le rendez-vous pédagogique et avoir l’attestation encore valide

Règles pour conduire :

  • l’élève ne peut conduire qu’avec un de ses deux guides ou un instructeur breveté (il ne peut jamais conduire seul)
  • l’élève doit avoir avec lui son road-book et son perlis
  • l’élève et le guide doivent avoir avec eux leur attestaton de suivi du rendez-vous pédagogique
  • l’élève doit placer un signe « L » à l’arrière de la voiture, de façon visible
  • il faut placer un deuxième rétroviseur dans la voiture et le régler pour le guide

En filière libre, il est interdit : 

  • de transporter une autre personne que les guides ou un instructeur breveté
  • de conduire la nuit (de 22h à 6h du matin) le vendredi, le samedi, le dimanche, la veille des jours fériés légaux et les jours fériés légaux, quel que soit votre âge.
  • transporter des marchandises pour du commerce
  • conduire avec une remorque
  • conduire à l’étranger
Combien coûte un billet de train ?2021-08-25T09:39:42+02:00

Il y a différents prix pour un billet de train.

Le prix dépend

  • de l’entreprise de transport en train
  • de la longueur du trajet
  • de l’âge du voyageur
  • du statut du voyageur (chômeur, étudiant, …)
C’est quoi le « rendez-vous pédagogique » ?2021-08-24T17:35:09+02:00

Le « rendez-vous pédagogique » est un petit cours théorique qu’il faut suivre pour pouvoir apprendre à conduire en filière libre.

Il doit être suivi par l’élève et par son guide (= la personne qui va lui apprendre à conduire).

On peut le suivre :

Après avoir suivi le cours, on reçoit une attestation qui est valable pendant 5 ans.

Comment se passe l’examen du permis de conduire ?2021-08-24T17:35:08+02:00

L’examen théorique du permis de conduire :

L’examen théorique doit être fait sur un ordinateur dans un centre d’examen officiel.
Il faut prendre rendez-vous au centre d’examen.
Le jour de l’examen, il faut montrer sa carte d’identité et payer l’examen (15€).

On s’assied ensuite devant un ordinateur et on met des écouteurs.
Chaque question apparaît sur l’écran (phrase écrite) et est lue tout haut par l’ordinateur.
Plusieurs réponses sont proposées sur l’écran, et sont lues tout haut par l’ordinateur.
On a 15 secondes pour réfléchir et répondre à la question.
Pour répondre, il faut cliquer avec la souris de l’ordinateur sur la bonne réponse.

Il y a 50 questions. Il faut 41 points pour réussir l’examen.
Chaque bonne réponse donne 1 point, chaque mauvaise réponse enlève 1 point.
Les mauvaises réponses qui sont des fautes graves enlèvent 5 points ; si on fait deux fautes graves, l’examen s’arrête.

Si on réussit l’examen, on reçoit un certificat de réussite, valable pour trois ans
Si on rate l’examen, on peut le repasser un autre jour.
Après deux échecs, il faut suivre 12h de formation théorique dans une auto-école agréée pour pouvoir repasser l’examen.

Cliquez ici pour voir une vidéo qui montre comment sont posées les questions

Cliquez ici pour voir une brochure d’explications sur l’examen théorique en Région Wallonne

L’examen théorique en séance spéciale

Pour les personnes qui ont des difficultés de compréhension ou de lecture, il est permis de passer l’examen en session spéciale.
Pour passer l’examen en séance spéciale, il faut une attestation d’un organisme agréé (PMS, enseignement spécial, centre d’observation et de guidance ou centre d’orientation professionnelle).
Il faut prendre rendez-vous directement dans un centre d’examen.
En séance spéciale, l’examen se passe comme en séance normale mais un examinateur lit les questions et les réponses tout haut et donne des explications.

Le test de perception des risques

Le test de perception des risques doit être fait sur un ordinateur dans un centre d’examen officiel.
Il faut regarder une vidéo qui ressemble à un jeu vidéo, où on est en train de conduire.
De temps en temps, un risque apparaît : il faut cliquer dessus pour montrer qu’on l’a vu.
Il y a dix risques à trouver, en regardant 5 vidéos différentes.
On peut cliquer dix fois.
Chaque bonne réponse donne 1 point. Chaque mauvais réponse enlève 1 point.
Il faut avoir 6/10 pour réussir le test.
Si on rate le test deux fois, il faut suivre 3h de cours dans une auto-école agréée.

Cliquez ici pour voir une simualtion d’un test de perception des risques

Le test des capacités technique de conduite :

 

L’épreuve pratique du permis de conduire

Cliquez ici pour voir une vidéo de simulation d’une épreuve pratique du permis de conduire

Y’a-t-il des réductions pour les billets de train ?2021-08-25T09:40:34+02:00

Les entreprises de transport en train font des réductions pour différents groupes de personnes

En Belgique (Trains SNCB) :

  • Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans
  • Réductions pour les jeunes de 12 à 26 ans (Billets « Youth Ticket » (Go Pass 1 ou Go Pass 10)
  • Réduction pour les familles nombreuses (à partir de trois enfants)
  • Réductions pour les personnes qui ont le statut BIM
  • Réductions pour les personnes à partir de 65 ans
  • Réductions pour les demandeurs d’emploi pour aller à un entretien d’embauche
  • Réductions pour les longs trajets si on achète une carte de 10 voyages
  • Gratuit pour les personnes qui accompagnent une personne avec un handicap

Cliquez ici pour voir la page d’information sur les tickets et abonnements de la SNCB

C’est quoi le « test de perception des risques » ?2021-04-28T12:39:28+02:00

Le test de perception des risques est un test qu’il faut faire sur un ordinateur dans un centre d’examen officiel.
Il vérifie si vous êtes capable de remarquer les risques quand vous conduisez.
Il faut réussir ce test pour pouvoir passer l’examen de permis de conduire pratique.

Comment ça se passe ?

Il faut regarder une vidéo qui ressemble à un jeu vidéo, où on est en train de conduire.
De temps en temps, un risque apparaît : il faut cliquer dessus pour montrer qu’on l’a vu.
Il y a dix risques à trouver, en regardant 5 vidéos différentes. On peut cliquer dix fois.
Si on rate le test deux fois, il faut suivre 3h de cours dans une auto-école agréée.
Chaque bonne réponse donne 1 point. Chaque mauvais réponse enlève 1 point. Il faut avoir 6/10 pour réussir le test.

Comment se préparer pour ce test ?

  • on peut s’exercer à remarquer tous les risques quand on se déplace à pied, à vélo, en bus, en voiture
  • on peut découvrir le test sur internet, en regardant cette vidéo-ci ou cette vidéo-là

 

Combien coûte l’examen du permis de conduire ?2021-08-24T17:35:08+02:00

Voici les prix des différents examens du permis de conduire en Belgique :

  • examen théorique : 15€
  • examen théorique en séance spéciale : supplément de 50€ (pour les personnes qui ont des difficultés de lecture ou de compréhension)
  • test de perception des risques : 15€
  • test des capacités techniques de conduite : 60€ (pour pouvoir rouler seul avec un permis de conduire provisoire, après une formation en filière libre ou après 20h d’auto-école)
  • épreuve pratique : 36€
Combien coûte une voiture ?2021-02-12T11:16:55+01:00

Prix d’une voiture neuve :

  • petite voiture (4 places avec 2 portes + coffre) : à partir de 8500€
  • grosse voiture (7 places avec 4 portes + coffre) : à partir de 15.000€

Prix d’une voiture d’occasion

  • petite voiture petite voiture (4 places avec 2 portes + coffre) : à partir de 2000€
  • grosse voiture (7 places avec 4 portes + coffre) : à partir de 3500€

Coûts d’entretien : 

  • voiture neuve : au moins 250€
  • voiture d’occasion : au moins 500€ par an de réparations et entretien

Prix d’une assurance voiture

  • Nouveau conducteur, voiture neuve : environ 150€ par mois
  • Nouveau conducteur, voiture d’occasion : environ 100€ par mois
  • Conducteur expérimenté, voiture neuve :
  • Conducteur expérimenté, voiture d’occasion : environ 50€ par mois

Prix du carburant

  • si vous faites 5 km par jour en plusieurs petits trajets  (courses, école, médecin, …) : environ 20€ par mois
  • si vous faites 20 km par jour du lundi au vendredi : environ 50€ par mois
  • si vous faites 100km par jour du lundi au vendredi : environ 200€ par mois

Prix des taxes : 

  • taxe de mise en circulation : minimum
  • taxe de roulage

Prix du contrôle technique obligatoire :

  • première visite : 50€
  • contrôle annuel : 33€
Y’a-t-il des aides financières pour acheter une voiture en Belgique ?2021-08-24T17:35:08+02:00

Pour acheter une petite voiture en bon état, il faut avoir au moins 3o00€.
Il faut en plus payer des taxes, l’immatriculation, et une assurance.
L’Etat belge, le CPAS, le FOREM ne donnent pas d’aide pour acheter une voiture.
Mais certaines banques peuvent prêter de l’argent aux personnes en difficulté.

Credal est une banque spécialisée dans le « crédit social » : elle prête de l’argent aux personnes qui en ont besoin, à certaines conditions.
Les personnes remboursent ensuite l’argent reçu par petites parties, chaque mois.
L’argent prêté par Credal peut servir à payer l’auto-école ou à acheter une voiture.

Cliquez ici pour aller sur le site internet de Credal

 

Comment trouver une voiture d’occasion ?2021-05-03T16:03:32+02:00

Il y a trois possibilités pour acheter une voiture d’occasion :

Chez un particulier

  • Il faut chercher une voiture à vendre sur internet ou dans les petites annonces des journaux
  • Il faut faire attention à différentes choses dans les annonces (cliquez ici pour plus d’informations)
  • Il faut aller voir la voiture chez la personne qui la vend
  • Il n’y pas de garantie
  • C’est moins cher que chez un professionnel

Chez un vendeur professionnel agréé

  • On peut voir au même endroit des voitures de toutes les tailles et de toutes les marques
  • le vendeur agréé est obligé de donner une garantie de 12 mois
  • Le vendeur agréé doit donner une liste qui explique l’état de 113 pièces importantes de la voiture

 Dans un magasin de voitures d’occasion d’une certaine marque

  • Les voitures sont très contrôlées et en très bon état
  • Il y a souvent 2 ans ou même 4 ans de garantie
  • C’est plus cher que chez un vendeur qui vend toutes les marques

 

Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur l’achat d’une voiture d’occasion

Cliquez ici pour voir une brochure d’explication sur la garantie occasion

Accès direct aux FAQ de l’espace Apprenants – FRANCE

Qu’est-ce qu’un piéton ?2021-08-24T17:32:52+02:00

Un piéton est un usager à pied, sur un trottoir ou sur la chaussée. Les usagers qui poussent un vélo ou un cyclomoteur avec leurs mains sont considérés comme des piétons. Les usagers handicapés en chaise roulante, les skateboards et les trottinettes mécaniques sont également considérés comme des piétons.

Quelles sont les règles pour se déplacer à pied ?2021-08-24T17:32:52+02:00

Règles pour circuler : 

  • Les piétons ne peuvent pas marcher sur les voies rapides,  les autoroutes ni sur les voies des trains.
  • Les piétons doivent être bien visibles, surtout quand il fait noir.
  • Les piétons doivent obligatoirement utiliser les trottoirs et les accotements.
  • S’il n’y a pas de trottoirs ni d’accotements, les piétons doivent marcher près de l’un des bords de la chaussée.
  • Hors agglomération, les piétons doivent marcher près du bord gauche de la chaussée dans le sens de leur marche.
  • Sur les pistes cyclables, les piétons doivent laisser la priorité aux vélos.
  • Les piétons doivent toujours laisser la priorité aux trains et aux trams.

Règles pour traverser la rue :

  • Les piétons doivent obligatoirement traverser au passage pour piétons s’il est à moins de 50 mètres.
  • Aux feux de signalisation, les piétons doivent respecter les bonshommes verts et rouges.
  • Les piétons doivent vérifier s’ils peuvent traverser la rue en toute sécurité.
Quels sont les risques quand on se déplace à pied ?2021-08-24T17:32:52+02:00

Les piétons sont les usagers les plus fragiles.
Ils ont plus de risques qu’un automobiliste d’être blessés ou tués pendant leurs déplacements.
Les enfants et les seniors sont les plus concernés.
Chaque année, au moment du changement d’heure, il y a beaucoup plus de piétons blessés ou tués que le reste de l’année.

Les dangers sont nombreux : 

  • Dans les villes, beaucoup de trottoirs sont abîmés, encombrés ou trop petits.
  • En dehors des villes, beaucoup de rues et de routes n’ont pas de trottoirs du tout. 
  • La visibilité est mauvaise à cause de panneaux publicitaires, de travaux, de véhicules mal garés.
  • Les piétons prennent des risques quand ils traversent la rue.
  • Les piétons et les conducteurs ont des comportements dangereux quand ils sont fatigués, énervés, distraits par leur téléphone, ou sous l’influence de l’alcool, de la drogue, de certains médicaments.
  • Les piétons sont presque invisibles quand il fait sombre.
À quelle vitesse se déplace-t-on à pied ?2021-08-24T17:32:52+02:00

Une personne en bonne santé peut marcher entre 3 et 5 kilomètres en une heure

Comment s’habiller pour se déplacer à pied ?2021-08-24T17:32:09+02:00

En France, la météo change souvent, donc il est important de vérifier le matin quel temps il fera pendant la journée.

En automne (septembre, octobre, novembre), il fait habituellement doux, mais il y a souvent de la pluie. Il peut faire froid le matin et le soir. La météo peut changer pendant la journée. Pour sortir, il faut mettre :

  • une veste ou un manteau léger
  • des chaussures confortables qui résistent à la pluie
  • un gilet ou des bracelets réfléchissants pour marcher dans l’obscurité

En hiver (décembre, janvier, février), il fait frais ou froid. Il y a de la pluie, du vent, et parfois du verglas ou de la neige. Pour rester en bonne santé, il faut :

  • un manteau chaud
  • un bonnet ou un chapeau
  • une écharpe
  • des chaussures chaudes qui résistent à la pluie
  • des gants
  • un gilet ou des bracelets réfléchissants pour marcher dans l’obscurité

Au printemps (mars, avril, mai), le temps change beaucoup, il peut faire très frais le matin et chaud l’après-midi. On peut avoir le même jour de la pluie, de la grêle et du soleil. Il peut faire très doux en mars puis assez froid en avril. Les vêtements adaptés sont : 

  • une veste ou un manteau pas trop chaud, mais imperméable
  • une écharpe ou un foulard léger
  • des chaussures confortables qui résistent à la pluie
  • un gilet ou des bracelets réfléchissants pour marcher dans l’obscurité

En été (juin, juillet, août), il fait doux ou chaud, et parfois très chaud. Mais tôt le matin ou en soirée (quand le soleil n’est pas là), les températures peuvent être fraîches. Il faut avoir  :

  • des chaussures légères (sandales, baskets légères, chaussures en tissu)
  • quelque chose pour protéger la tête du soleil (foulard, casquette, chapeau)
  • un pull léger pour le matin et le soir
  • une veste de pluie légère
  • un gilet ou des bracelets réfléchissants pour marcher dans l’obscurité
Comment respecter les autres quand on se déplace à pied ?2021-08-24T17:32:09+02:00
  • Connaître les règles pour se déplacer à pied et les respecter
  • Être attentif et prudent tout le temps
  • Être bien visible, surtout la nuit
  • Être poli avec les autres usagers
C’est quoi la micro-mobilité ?2021-08-24T17:32:09+02:00

La « micro-mobilité », ce sont les déplacements avec de petits véhicules légers comme les trottinettes, les gyroroues, les hoverboards, …
Certains pensent que ce sont des gros jouets, mais ils sont très pratiques pour se déplacer.
De plus en plus de gens les utilisent pour des petits trajets ou pour arriver plus vite à la gare ou à l’arrêt de bus.
Comme certains de ces véhicules roulent vite, ils peuvent être dangereux, donc il y a des règles à respecter pour les utiliser.

Dans la loi, les petits véhicules à roues s’appellent des « engins de déplacement personnels ».
La loi fait la différence entre :

  • les « engins de déplacement personnels non-motorisés » : ce sont les véhicules
    • à roues
    • de petite dimension
    • sans moteur.
      Par exemple : les patins à roulettes, les rollers, les trottinettes mécaniques, les skateboards, les monocycles
  • les « engins de déplacement personnels motorisés » : ce sont les véhicules
    • sans place assise,
    • pour le déplacement d’une seule personne,
    • sans élément pour le transport de marchandises,
    • dont la vitesse maximale est supérieure à 6km/h et ne dépasse pas 25 km/h.
      Par exemple : les trottinettes électriques, les gyroroues, les hoverboards
Quelles sont les règles pour la micro-mobilité ?2021-08-24T17:32:09+02:00

Voici les règles pour rouler avec un engin de déplacement personnel non motorisé (EDP)

L’utilisateur d’un EDP est considéré comme un piéton et doit rouler sur le trottoir.

Voici les règles pour rouler avec un engin de déplacement personnel motorisé (EDPM)

Le conducteur d’un EDPM :

  • doit être âgé de plus de 12 ans.
  • doit être équipé
    • d’un casque (obligatoire en dehors des agglomérations pour rouler sur la route)
    • d’un gilet de haute visibilité (gilet jaune) ou d’un équipement rétro-réfléchissant (= qui renvoie la lumière et permet d’être vu),
    • d’un éclairage qui ne clignote pas et n’éblouit pas.
  • doit avoir un contrat d’assurance spécifique de responsabilité civile car les EDPM sont des véhicules terrestres à moteur.

Un EDPM doit être équipé :

  • d’un dispositif de freinage efficace. 
  • d’un avertisseur sonore ( = klaxon, sonnette) sur le guidon ou porté par le conducteur si l’EDPM n’a pas de guidon.
  • d’un éclairage à l’avant et à l’arrière, de catadioptres avant, arrière et sur les côtés (= équipement rétro-réfléchissant qui renvoie la lumière et permet d’être vu.

Où peut-on rouler avec un EDPM ?

  • En agglomération, le conducteur d’un EDPM doit rouler sur les bandes ou pistes cyclables
  • En agglomération, s’il n’y a pas de bandes ou pistes cyclables, le conducteur d’un EDPM peut rouler :
    • sur les routes dont la vitesse est de 50 km/h ou moins, 
    • sur les aires piétonnes sans gêner les piétons et à la même vitesse qu’eux, 
    • sur les accotements goudronnés.
    • Les aires piétonnes sont des voies sans trottoir réservées en priorité aux piétons.
    • L’accotement est la partie entre la chaussée et la limite de la route.
  • Hors agglomération, le conducteur d’un EDPM doit rouler seulement sur les voies vertes et les pistes cyclables. Le maire, le préfet, le président du Conseil départemental peuvent exceptionnellement autoriser de rouler sur les routes limitées au maximum à 80 km/h. Dans ce cas, le conducteur doit toujours circuler avec les feux de position allumés.
  • Il est interdit de rouler plus vite que 25 km/h.
Quels sont les risques avec la micro-mobilité ?2021-08-24T17:32:09+02:00
  • Quand le sol est mouillé, le conducteur d’un EDPM risque de glisser surtout sur les passages piétons et sur les plaques d’égouts
  • Quand il y a du vent, le conducteur d’un EDPM risque de changer de trajectoire.
  • Quand il y a d’autres usagers, il faut faire attention à leur mouvement pour éviter les accidents.
  • Quand il y a des creux dans la route, des graviers ou des feuilles mortes, le conducteur d’un EDPM risque de glisser ou de tomber.
  • Quand on vient d’acheter un EDPM, on doit s’exercer dans un lieu sécurisé pour gagner de l’assurance.
Où trouver des véhicules de micro-mobilité ?2021-08-24T17:32:09+02:00

On peut trouver des véhicules de micro-mobilité neufs 

  • dans les magasins de sport
  • dans des boutiques spécialisées
  •  sur internet

On peut trouver des véhicules de mobilité d’occasion

  • dans des magasins d’occasion 
  • sur des sites internet de vente d’occasion
  • dans les brocantes

Attention : avant d’acheter un objet d’occasion, il faut toujours 

  • vérifier qu’il a bien les équipement obligatoires
  • vérifier l’état de l’objet
  • essayer l’objet 
  • vérifier si la batterie et le chargeur fonctionnent, s’il est électrique ou électronique
  • vérifier si le prix demandé est acceptable, en vérifiant combien coûte le même objet neuf dans un magasin 
  • demander la facture d’achat au vendeur
Combien coûtent les véhicules de micro-mobilité ?2021-08-24T17:32:09+02:00

Rollers 

Rollers neufs : à partir de 50 €
Rollers d’occasion : à partir de 15 €

 

Skateboard / longboard

Skateboard neuf : à partir de 50 € (adulte) ou 25 € (enfant)
Skateboard d’occasion : à partir de 10 €
Skateboard électrique neuf : à partir de 150 €
Skateboard électrique d’occasion : à partir de 100 €
Pour le longboard, il faut multiplier le prix par 2.

 

Hoverboard

Hoverboard neuf : à partir de 250 €
Hoverboard d’occasion : à partir de 85 €

 

Trottinette

Trottinette mécanique neuve : à partir de 50 €
Trottinette mécanique d’occasion : à partir de 30 €
Trottinette électrique neuve : à partir de 350 €
Trottinette électrique d’occasion : à partir de 150 €

 

Gyroroue / Gyropode

Gyroroue / Gyropode neuf : à partir de 800 €
Gyroroue / Gyropode  d’occasion : à partir de 250 €

Attention : quand le prix est très bas, il peut y avoir des risques pour la sécurité

Comment respecter les autres usagers quand on se déplace en micro-mobilité ?2021-08-24T17:32:09+02:00

Chaque fois qu’on se déplace, ça peut être dangereux, pour soi et pour les autres.
Il faut donc toujours penser à la sécurité.
Pour respecter les autres usagers quand on roule avec un EDP il faut : 

  • être bien visible
  • rouler au bon endroit, en fonction de la vitesse
  • respecter le code de la route (feux, priorités, stationnement, …)
  • être attentif pour repérer les dangers
  • communiquer avec les autres usagers avant de dépasser, de tourner, de traverser une rue
  • rester calme et poli avec les autres usagers
  • ne pas utiliser la micro-mobilité quand on a bu de l’alcool, consommé de la drogue ou des médicaments, et quand on est trop fatigué
Quelles sont les règles pour se déplacer à vélo ?2021-08-24T17:32:09+02:00

Règles générales pour circuler

OBLIGATOIRE

  • Le cycliste doit circuler sur une piste ou une bande cyclable quand il y a le panneau
  • Quand le cycliste ne roule pas sur une piste ou une bande cyclable, il doit rouler
    • sur la chaussée,
    • du côté droit, à 1 m du bord ou des véhicules en stationnement.
  • Le cycliste et son passager, s’ils sont âgés de moins de douze ans, doivent avoir un casque sur la tête. Ce casque doit être attaché.
  • Hors agglomération, le cycliste et son passager doivent porter un gilet de haute visibilité (gilet jaune), la nuit et le jour lorsqu’on voit mal.
  • Quand le cycliste transporte un passager, le passager doit être assis sur un siège fixé au vélo et différent de celui du conducteur.

AUTORISE

  • Le cycliste peut utiliser les pistes ou bandes cyclables quand il y a le panneau .
  • Le cycliste de moins de 8 ans peut circuler sur le trottoir à condition de rouler au pas et de ne pas gêner les piétons.
  • Le cycliste peut circuler sur les aires piétonnes à condition de rouler au pas et de ne pas gêner les piétons.
  • Le cycliste peut circuler sur les accotements équipés d’un revêtement routier. 

INTERDIT

  • Le cycliste ne doit pas se faire remorquer par un autre véhicule.
  • Le cycliste ne doit pas porter à l’oreille des écouteurs, des oreillettes ou un casque audio. 
  • Le cycliste ne doit pas utiliser son téléphone portable. 

 

Règles pour circuler à plusieurs

OBLIGATOIRE

  • Deux cyclistes doivent rouler l’un derrière l’autre quand il commence à faire nuit.
  • Deux cyclistes doivent rouler l’un derrière l’autre quand les circonstances l’exigent, par exemple
    • quand un croisement avec un autre véhicule est impossible,
    • quand un véhicule veut dépasser les cyclistes.

AUTORISE

  • Deux cyclistes peuvent rouler l’un à côté de l’autre.

INTERDIT

  • Deux cyclistes ne doivent pas rouler l’un à côté de l’autre s’ils ont une remorque.
Comment apprendre à rouler à vélo ?2021-08-24T17:32:08+02:00

La plupart des gens ont appris à rouler à vélo quand ils étaient enfants.
Mais on peut aussi apprendre à rouler quand on est adulte.

Pour apprendre à rouler à vélo, il est conseillé :

  • d’avoir un vélo en bon état, de la bonne taille (cliquez ici pour savoir comment choisir la taille du vélo)
  • de porter un casque et des vêtements confortables
  • de trouver un endroit tranquille pour s’entraîner en sécurité (cour, parc, parking vide)
  • de prendre du temps pour s’entraîner

Plusieurs méthodes sont possibles :

  • On peut apprendre tout seul.
  • On peut apprendre avec l’aide d’une autre personne, patiente et encourageante.
  • Il y a aussi des cours de vélo pour les adultes organisés par des associations. En France, il existe un grand nombre de  vélos-écoles
  • Avant de commencer l’apprentissage, on peut regarder quelques vidéos. Par exemple les vidéos sur le vélo de la webTV Sikana.fr
Comment un vélo doit-il être équipé ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Pour rouler sur la route, un vélo doit être équipé de certains éléments obligatoires.

Un vélo doit avoir au minimum :

  • deux freins avant et arrière en bon état
  • un feu avant blanc ou jaune
  • un feu arrière rouge
  • un catadioptre avant blanc ou jaune

Un catadioptre est un équipement rétro-réfléchissant qui renvoie la lumière et permet d’être vu.

  • un catadioptre arrière rouge
  • des catadioptres orange sur les côtés
  • des catadioptres orange sur les pédales
  • une avertisseur sonore (timbre ou grelot) qu’on peut entendre au minimum à 50 mètres

Un vélo peut aussi avoir à l’arrière et à gauche un dispositif écarteur de danger.

Combien coûte un vélo ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Il est difficile de trouver un vélo neuf de qualité et avec de bons équipements en dessous de 450 €.
S’il est moins cher, il faut faire attention aux détails.
Beaucoup de mairies ou certaines entreprises proposent des aides financières pour l’achat d’un vélo à assistance électrique.

  • Un vélo de ville classique : entre 600 € et 2 000 €
  • Un vélo tout chemin (VTC) : entre 170 € et 750 €
  • Un vélo pliant neuf : entre 400 € et 3 000 €
  • Un vélo à assistance électrique : à partir de 1 500 €. 
  • Un vélo tout terrain (VTT) : entre 130 € à 2 300 €

 

Comment s’habiller pour rouler à vélo ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Quand il fait chaud

  • une casquette, ou un foulard, ou un chapeau pour protéger la tête
  • des vêtements légers, et un pull pour ne pas se refroidir après le trajet
  • de la crème solaire pour le visage, les jambes, les bras

Quand il pleut un peu

  • une veste longue 
  • une capuche qui couvre bien la tête sans gêner la visibilité
  • une casquette imperméable sous la capuche

Quand il pleut beaucoup

  • une cape de pluie spéciale vélo
  • un pantalon de pluie spécial vélo (à mettre par-dessus le pantalon normal)
  • une casquette avec visière pour éviter les gouttes dans les yeux

Quand la météo change tout le temps

  • Trois couches de vêtements faciles à mettre, à enlever et à ranger :
    • une première couche fine qui laisse la peau respirer : un T-shirt
    • une deuxième couche pour garder la chaleur : un gilet polaire qui s’ouvre sur le devant
    • une troisième couche contre les petites pluies et le vent : un imperméable léger qui s’ouvre sur le devant

Quand il fait froid

  • un bonnet
  • des gants bien isolants, qui protègent du froid et du vent
  • un foulard autour du cou (les deux bouts du foulard doivent être dans la veste)
Faut-il un permis pour rouler avec un scooter ne dépassant pas 50 cm3 ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Si on est né avant 1988, on n’a pas besoin de permis.

Si on est né après 1987,on doit avoir :

  • le permis AM
  • ou le brevet de sécurité routière (BSR)
  • ou n’importe quelle catégorie de permis de conduire

Attention

Si on est né avant 1988 et qu’on a jamais fait de scooter, il est plus prudent de prendre quelques leçons de conduite à scooter.

Qu’est-ce qu’un cyclomoteur ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Un cyclomoteur est un deux- ou trois-roues motorisé, de cylindrée inférieure ou égale à 50 cm3.

Les scooters et motos de petite cylindrée, les tricycles, les Solex et les mobylettes sont des cyclomoteurs.

Quels documents faut-il pour circuler en scooter de moins de 50 cm3 ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Si on est né avant 1988, il faut avoir les 3 documents suivants :

  • un document qui atteste qu’on est né avant 1988
  • le certificat d’assurance du scooter, apposé sur sa surface
  • le certificat d’immatriculation du scooter

Si on est né après 1987, il faut avoir les 4 documents suivants : 

  • un document qui atteste qu’on a plus de 14 ans
  • le certificat d’assurance du scooter, apposé sur sa surface
  • le certificat d’immatriculation du scooter
  • le BSR ou la catégorie AM du permis ou un permis de conduire d’une autre catégorie
Quel permis faut-il pour rouler à moto ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Le type de permis dépend de la puissance de la moto.

  • Pour conduire un scooter ou une moto de plus de 50 cm³ mais qui ne dépasse pas 125 cm³ ni 11 kilowatts, il faut avoir le permis A1.
  • Pour conduire une moto qui ne dépasse pas 35 kilowatts et dont le rapport puissance/poids ne dépasse pas 0,2 kilowatts par kilogramme, il faut avoir le permis A2.
  • Pour conduire une moto de n’importe quelle puissance, il faut le permis A

On ne peut pas passer le permis A directement.
On doit d’abord passer le permis A2, avoir 2 ans de pratique, puis suivre une formation complémentaire de 7 heures.

À quel âge peut-on conduire un scooter ou une moto ?2021-08-24T17:32:08+02:00
  • Dès 14 ans, avec le permis AM,  le BSR, ou n’importe quelle catégorie de permis,
    on peut conduire un scooter ou une moto ne dépassant pas 50 cm³
  • Dès 16 ans,  avec le permis A1,
    on peut conduire un scooter ou une moto de plus de 50 cm³ mais qui ne dépasse pas 125 cm³ ni 11 kilowatts.
  • Dès 18 ans, avec le permis A2,
    on peut conduire une moto qui ne dépasse pas 35 kilowatts et dont le rapport puissance/poids ne dépasse pas 0,2 kW par kg.
    On peut également conduire un scooter à 3 roues qui ne dépasse pas 11 kilowatts.
  • Dès 20 ans, avec le permis A,
    on peut conduire une moto de n’importe quelle puissance.
  • Dès 21 ans, avec le permis A,
    on peut conduire une moto ou un scooter à 3 roues de n’importe quelle puissance.
Quelles sont les règles pour se déplacer à scooter ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Pour conduire un scooter de moins de 50 cm3, il faut connaître les principales règles du code de la route.
Pour prouver qu’on connaît ces règles, il faut avoir réussi l’examen de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) niveau 1 ou niveau 2.
C’est un examen qu’on passe à l’école.
Pour les personnes qui n’ont pas pu le passer à l’école, elles doivent passer l’examen de l’attestation de  sécurité routière (ASR).
Dans le programme du permis AM, il y a aussi des cours de code.

Quelles sont les règles pour se déplacer à moto ?2021-08-24T17:32:08+02:00

Il y a beaucoup de règles à connaître pour se déplacer à moto en France.
Elles sont expliquées en détail dans le Code de la route.
Pour pouvoir rouler en voiture, il faut prouver qu’on connaît bien ces règles.
Pour prouver qu’on connaît ces règles,
il faut réussir l’examen de code de la route spécifique à la moto, aussi appelé examen théorique motocyclette (ETM).

 

Comment se passe l’examen du permis moto ?2021-08-24T17:31:01+02:00

C’est un examen en 40 questions qui comprend 8 thèmes :

  • Les dispositions légales en matière de circulation routière
  • Le conducteur
  • La route
  • Les autres usagers de la route
  • La réglementation générale
  • Les éléments mécaniques liés à la sécurité
  • Les équipement de protection et éléments de sécurité
  • Les règles d’utilisation du véhicule dans le respect de l’environnement

Il faut avoir au moins 35 bonnes réponses.

Le passage de l’examen se fait auprès de 6 opérateurs :

  • La Poste
  • Bureau Véritas – Code n’Go
  • SGS – Objectifcode
  • Dekra
  • Persoan Vue – Poincode
  • Exacode

L’examen coûte 30 euros.
La réussite à l’examen est nécessaire pour le permis A1 et A2.
Le permis A2 est nécessaire à l’obtention du permis A.
Le futur motard a 5 ans et 5 passages maximum à l’examen pratique (plateau et circulation) pour obtenir son permis A.

Comment apprendre à rouler à scooter ou à moto ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Pour apprendre à rouler à scooter ou à moto, il faut s’inscrire dans une moto-école. 

Certaines associations préparent aussi au permis AM.

Où trouver une moto-école ?2021-08-24T17:31:01+02:00

On peut trouver la liste des moto-écoles de sa ville sur Internet.
Le site
Le Repaire des motards répertorie toutes les moto-écoles à partir d’un lieu donné.

Comment choisir une moto-école ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Pour choisir sa moto-école, il faut faire attention à plusieurs choses.

Avant tout, il faut regarder la qualité de la formation,
ne pas obligatoirement choisir la moto-école la plus proche de chez soi,
ni la moins chère. 

Un bon moniteur moto-école doit enseigner comment bien conduire, pas juste comment avoir le permis.
Il doit lui aussi faire régulièrement de la moto.

Il faut visiter plusieurs moto-écoles et vérifier la qualité de la formation.
Il faut savoir poser les bonnes questions,
par exemple demander si la moto-école a une piste privée pour l’apprentissage.

Des sites internet peuvent donner des conseils pour choisir sa moto-école : 

On peut aussi demander à sa famille, ses amis, ses collègues où ils ont passé leur permis moto et comment s’est passée la formation.

Combien coûte une formation en moto-école ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Pour le permis AMla formation pratique dure au minimum 8 heures, sur 2 jours.
Son prix est libre.
Il varie entre 150 € et 400 € dans une auto-école agréée.
Des associations d’insertion peuvent aussi préparer au permis AM à un prix plus bas.

Pour les permis A1 et A2, les prix de la formation à la conduite sont libres.
Il faut compter entre 900 et 1400 € .
Ce prix comprend les frais de dossier, l’heure d’évaluation, le forfait moto-école des 20 heures légales, le code, les présentations aux examens.
Si on n’a jamais roulé en deux-roues motorisés, il faut plutôt prévoir 30 heures. 

Attention : Les heures de conduite hors forfait coûtent souvent deux fois plus cher.

Quels sont les risques quand on se déplace à scooter ou à moto ?2021-08-24T17:31:01+02:00
Combien coûte un scooter ou une moto ?2021-08-24T17:31:01+02:00
Où trouver un scooter ou une moto d’occasion ?2021-08-24T17:31:01+02:00
Quels sont les équipements obligatoires pour rouler à scooter ou à moto ?2021-08-24T17:31:01+02:00
Qu’est-ce qu’un bus ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Un bus est une abréviation du mot « autobus ».
C’est un  véhicule routier qui transporte des voyageurs dans la ville ou autour de la ville.
Avant, on utilisait le mot autocar pour les trajets entre une ville et une autre.
Mais de plus en plus, on utilise aussi le mot bus pour le transport des voyageurs sur les longues distances.
Par exemple, les bus Bablacar relient des grandes villes en France, en Belgique et aux Pays-Bas.

 

Comment prendre le bus ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Pour prendre le bus, il y a plusieurs étapes. Il faut :  

  • Connaître l’arrêt de bus de départ et l’arrêt de bus d’arrivée
  • Connaître le bus qu’il faut prendre
  • Connaître l’heure de passage du bus
  • Choisir le bon arrêt
  • Monter dans le bon bus
  • Descendre au bon arrêt
Comment connaître l’arrêt de bus de départ et l’arrêt de bus d’arrivée ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Pour savoir où sont les arrêts de bus tout près d’un endroit, on peut :

  • Marcher tout près de cet endroit pour chercher les abribus ou les poteaux des arrêts
  • demander aux gens dans la rue
  • demander à des gens qui travaillent ou qui habitent près de cet endroit

On peut aussi utiliser internet : 

  • les sites internet des compagnies de bus ou de tram 
  • les applications des compagnies de bus ou de tram
  • le site internet de l’endroit où on veut aller, si celui-ci est un lieu public
Comment savoir quel bus il faut prendre ?2021-08-24T17:31:01+02:00

La ligne de bus

Dans une ville ou dans une région, il y a plusieurs itinéraires de bus différents.
Ces itinéraires s’appellent des « lignes ».
Chaque ligne commence au même endroit et finit au même endroit.
Sur chaque ligne, les bus roulent dans deux sens : du premier arrêt au dernier, puis du dernier au premier.
Chaque ligne porte un numéro ou un nom.

Les arrêts de bus

Sur chaque ligne de bus, il y a plusieurs arrêts.
Chaque arrêt porte un nom.
À chaque arrêt, il y a un poteau ou un abribus.
Le nom de l’arrêt est écrit sur le poteau ou l’abribus.

Le sens du bus

À chaque arrêt, le bus passe dans deux sens (aller et retour).
Il y a donc deux endroits pour prendre le bus (un de chaque côté de la rue).
Pour savoir dans quel sens roule le bus, il faut vérifier sur le poteau :
le nom de son dernier arrêt est écrit dessus, en dessous du numéro de la ligne. 

Pour être sûr de ne pas se tromper de sens,
on peut demander au chauffeur avant de monter dans le bus
s’il va bien à l’endroit où on veut aller. 

Les correspondances

Pour aller quelque part, il faut parfois prendre plusieurs bus différents.
Il faut donc changer de bus pendant le trajet.
Le changement de bus pendant un trajet s’appelle une correspondance.

Pour savoir quel bus il faut prendre, on peut : 

  • demander aux gens qui travaillent ou habitent près de cet endroit
  • chercher sur les sites internet des compagnies de bus ou de tram
  • chercher dans les applis des compagnies de bus ou de tram
Comment reconnaître le bus ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Pour prendre un bus, il faut se mettre tout près de l’abribus ou du poteau de l’arrêt.
Quand le bus approche, il faut vérifier son numéro : il est affiché au-dessus de la vitre avant.
Si c’est le bon bus, on fait un signe au chauffeur pour qu’il s’arrête.

Comment descendre au bon arrêt de bus ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Pour descendre au bon arrêt, il faut connaître le nom de l’arrêt et l’heure à laquelle le bus doit normalement s’y arrêter.
Attention : à chaque arrêt, le bus s’arrête seulement si un voyageur a demandé l’arrêt.
Pour demander l’arrêt, il faut appuyer sur le bouton de demande avant l’arrêt (il y en a plusieurs, sur les poteaux ou les murs du bus).
Il faut donc connaître et surveiller les noms des arrêts situés avant celui où on veut descendre.

Pour ne pas rater son arrêt, on peut 

  • noter avant de partir les noms des deux ou trois arrêts précédents.
  • demander de l’aide au chauffeur ou aux autres voyageurs.
  • utiliser pendant le trajet une appli qui montre où on se trouve sur la ligne.

Chaque fois que le bus s’arrête, on vérifie le nom de l’arrêt : il est écrit dehors, sur l’abribus ou sur le poteau.
Parfois, le nom de l’arrêt est aussi affiché sur un écran dans le bus.
Parfois, il est aussi prononcé tout haut dans le bus par le chauffeur ou par un ordinateur.
Le bus ne s’arrête pas longtemps : il faut donc être tout près de la porte et prêt à descendre avant qu’il s’arrête.

Comment préparer un trajet en bus ?2021-08-24T17:31:01+02:00

On peut préparer un trajet en bus grâce aux sites internet et les applis des entreprises de transport en bus.

Sur la page d’accueil de ces sites et de ces applis, il faut écrire 

  • le point de départ et le point d’arrivée du trajet
  • l’heure de départ OU l’heure d’arrivée.

On clique ensuite sur le bouton qui lance la recherche (« calculer l’itinéraire », « rechercher », « trouver »).
Le site ou l’appli donne plusieurs réponses : ce sont les différentes possibilités pour faire le trajet demandé. 

Où trouver les horaires des bus et des trams ?2021-08-24T17:31:01+02:00

Les horaires de bus sont 

  • sur le site internet de la compagnie de bus ou de tram
  • sur l’application de la compagnie de bus ou de tram
  • en version papier dans les boutiques de la compagnie de bus ou de tram ou à la mairie
  • sur les poteaux d’arrêt de bus ou de tram
Combien coûte un ticket de bus ?2021-08-24T17:31:00+02:00

Il y a différents prix pour un ticket de bus.

Le prix peut dépendre :

  • de la compagnie de bus ou de tram
  • de l’endroit où on se déplace
  • de la longueur du trajet
  • de l’âge du voyageur
  • du statut du voyageur (étudiant, demandeurs d’emploi, …)

Pour payer moins cher, on peut acheter une carte que l’on recharge avec plusieurs voyages ou un abonnement.

Où acheter un ticket de bus ?2021-08-24T17:31:00+02:00

On peut acheter son billet dans le bus, auprès du conducteur.
Il
faut prévoir la monnaie.
Ceci n’est pas possible dans toutes les villes

On peut aussi acheter son billet :

  • Dans un point de vente de la compagnie de bus
  • Sur internet
  • Dans des bornes situées dans quelques arrêts de bus ou de tram
  • Dans des magasins partenaires de la compagnie de bus, comme les bureaux de tabac
Y a-t-il des réductions pour les tickets de bus ?2021-08-24T17:31:00+02:00

Il y a des réductions pour les tickets de bus ou de tram pour différents groupes de personnes.
Cela dépend de l’endroit où on habite.
On peut se renseigner sur le site internet ou dans les points de vente de la compagnie de bus ou de tram.

Quels sont les différents types de trains en France ?2021-08-24T17:30:21+02:00

En France, il y a plusieurs types de train :

  • Le TGV INOUI : C’est le train grande vitesse (TGV). Il relie les principales grandes villes de France.
  • Le TGV OUIGO : C’est le train grande vitesse pour les personnes qui n’ont pas beaucoup d’argent. Il relie les principales grandes villes de France.
  • L’INTERCITES : c’est le train moyenne distance. Il s’arrête à plus de gares que le TGV.
  • Le TER : c’est le train express régional. Il relie les villes d’une région.
Comment faire pour aller quelque part en train ?2021-08-24T17:30:21+02:00

Il y a plusieurs étapes pour voyager en train : 

  • Connaître la gare de départ et d’arrivée
  • Connaître le train qu’il faut prendre
  • Connaître les horaires du train
  • Trouver le train dans la gare
  • Monter dans le train
  • Descendre à la bonne gare

 

Comment connaître la gare de départ et la gare d’arrivée ?2021-08-24T17:30:21+02:00

Pour savoir où il y a des gares en France, on peut utiliser : 

  • le site internet de la SNCF
  • l’application de la SNCF
  • le site internet Trainline
  • l’application Trainline

Attention : Dans les grandes villes, il y a souvent plusieurs gares différentes (par exemple à Paris : Gare du Nord, Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare Saint-Lazare) 

Comment connaître le train qu’il faut prendre et ses horaires2021-08-24T17:30:21+02:00

Pour le savoir, on peut utiliser : 

  • Le moteur de recherche « Itinéraire » sur la page d’accueil du site de la SNCF
  • Le moteur de recherche du site trainline qui permet de comparer le prix de plusieurs transporteurs
  • l’application de la SNCF
  • l’application Trainline

Parfois, il faut prendre un seul train.
Parfois il faut en prendre plusieurs donc il faut changer de train pendant le trajet.
Le changement de train pendant un trajet s’appelle une correspondance.

Comment trouver le train dans la gare ?2021-08-24T17:30:21+02:00

Dans les gares, les endroits où les trains arrivent et repartent s’appellent des voies. Chaque voie porte un numéro.
L’endroit où les voyageurs peuvent marcher pour monter dans le train ou en sortir s’appellent des quais.
Pour arriver sur les quais, on doit souvent passer par la grande salle de la gare, puis par des couloirs souterrains et des escaliers

Pour trouver son train, il faut savoir à quelle heure il part et sur quelle voie.
Pour trouver l’heure et la voie de départ du train, il faut regarder les écrans dans la gare.
Les écrans sont accrochés au mur à l’extérieur ou à l’intérieur de la gare, ou dans les couloirs souterrains.
Les écrans montrent les trains qui vont bientôt partir.
Pour chaque train, les écrans donnent l’heure de départ et le numéro de la voie.
Pour trouver le train et pouvoir monter dedans, les voyageurs doivent aller sur le quai où se trouve la voie de départ du train. 

Comment monter dans le train ?2021-08-24T17:30:21+02:00

Il faut arriver sur le quai quelques minutes avant l’heure de départ du train.
Avant de monter dans un train, il faut laisser descendre tous les voyageurs qui veulent descendre.
Si le train est arrêté et les portes fermées, il faut pousser sur le bouton d’ouverture des portes.

Si elles s’ouvrent, on peut monter. Si elles ne s’ouvrent pas, c’est peut-être :

  • parce qu’il est trop tôt : le train fait des changements techniques avant de partir.
  • parce qu’il est trop tard : le train est prêt à démarrer.
  • parce que la porte est cassée : il faut essayer une autre porte.

Juste avant que le train démarre, le contrôleur siffle très fort avec un sifflet : à partir de ce moment, il est interdit de monter dans le train, même si une porte est encore ouverte. 

Comment descendre à la bonne gare ?2021-08-24T17:30:21+02:00

Le train s’arrête toujours à toutes les gares prévues sur son trajet. 

Attention :

  • Certains trains s’arrêtent dans toutes les gares de la ligne, grandes et petites : on les appelle les omnibus.
  • Certains trains s’arrêtent seulement dans les grandes villes : ce sont les trains Intercités ou les trains à grande vitesse (TGV)

Pour ne pas rater la bonne gare,
il faut être prêt à descendre avant l’arrêt du train
car le train ne s’arrête pas longtemps. 

Pour être prêt à l’avance,
il faut connaître le nom de la gare précédente.
On peut demander le nom au contrôleur,
aux autres voyageurs,
ou le vérifier avant de partir.   

Pendant le trajet en train,
à chaque arrêt,
il faut vérifier le nom de la gare où le train vient de s’arrêter.
Le nom de la gare est affiché sur le quai sur des grands panneaux.

Quand le train approche de la gare où on veut descendre,
il faut aller près des portes pour être prêt à descendre.

Quand le train est arrêté,
il faut appuyer sur un bouton pour ouvrir les portes.
Le bouton est au milieu des portes ou sur les murs à côté des portes.

Où trouver les horaires des trains ?2021-08-24T17:30:21+02:00

Dans les gares, on trouve les horaires de tous les trains qui arrivent et partent dans cette gare

  • sur des panneaux
  • sur des écrans  

Sur les sites internet et les applications pour smartphone

  • le site internet de la SNCF
  • l’application de la SNCF
  • le site internet Trainline
  • l’application Trainline
Combien coûte un billet de train ?2021-08-24T17:30:21+02:00

Il y a différents prix pour un billet de train.

Le prix dépend :

  • du type de train
  • de la région où on se trouve
  • de la longueur du trajet
  • de l’âge du voyageur
  • du statut du voyageur (élève, apprenti, étudiant, …)
Y a-t-il des réductions pour les billets de train ?2021-08-24T17:30:21+02:00

Sur les trains Intercités et TGV,

La SNCF fait des réductions pour différents groupes de personnes, en achetant une carte ou en prenant un abonnement :

  • Carte avantage unique pour les jeunes (entre 12 ans et 27 ans), pour les adultes (entre 27 et 59 ans), pour les seniors (plus de 60 ans).
  • Carte liberté
  • Carte Famille nombreuse (famille d’au moins 3 enfants de moins de 18 ans)
  • Carte Famille militaire
  • Carte élèves et apprentis (élèves de moins de 21 ans, étudiant de moins de 26 ans, apprenti de moins de 23 ans)
  • Abonnement TGV max pour les personnes entre 16 et 27 ans
  • Abonnement forfait 1ère classe
  • Abonnement forfait 2ème classe
  • Abonnement forfait annuel télétravail (à partir de septembre 2021)

Le train est gratuit pour les enfants de moins de 4 ans qui voyagent sur les genoux d’une personne.
L’accompagnateur d’une personne en situation de handicap qui possède une carte mobilité inclusion bénéficie d’un tarif réduit ou de la gratuité du voyage.
Le billet Congés annuels permet de bénéficier une fois par an d’au moins 25 % de réduction sur l’achat d’un billet.

Cliquez ici pour voir la page d’information sur les cartes et abonnements de la SNCF.

Sur les trains express régionaux (TER), cela dépend de la région où on est.

Cliquez ici pour trouver la région qui vous intéresse.

Quelles sont les règles pour se déplacer en voiture ?2021-08-25T09:55:36+02:00

Il y a beaucoup de règles à connaître pour se déplacer en voiture en France.
Elles sont expliquées en détail dans le Code de la route.
Pour pouvoir rouler en voiture, il faut prouver qu’on connaît bien ces règles.
Pour prouver qu’on connaît ces règles, il faut réussir l’examen de code de la route, aussi appelé examen théorique du permis de conduire.

Comment apprendre à conduire une voiture ?2021-08-25T09:56:01+02:00

En France, il y a trois façons d’apprendre à conduire.

En candidat libre 

  • On apprend avec un accompagnateur.
  • On apprend sur une voiture à double commande.

Une voiture à double commande est une voiture équipée de commandes pour l’apprenti conducteur et de commandes pour l’accompagnateur.

  • On apprend à son rythme.

Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur le permis en candidat libre

Dans une auto-école agréée

  • On apprend à conduire avec un enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière, aussi appelé moniteur.
  • On apprend sur une voiture à double commande.

Une voiture à double commande est une voiture équipée de commandes pour l’élève et de commandes pour le moniteur.

  • On prend obligatoirement 20 heures de conduite pour passer le permis sur une voiture à boîte manuelle. C’est le minimum légal mais, en général, il faut environ 35 heures de conduite pour passer le permis sur une voiture à boîte manuelle.

Une voiture à boîte manuelle est une voiture dans laquelle on passe les vitesses (de 1 à 5) à la main à l’aide d’un levier de vitesse.

  • On prend obligatoirement 13 heures de conduite pour passer le permis sur une voiture à boîte automatique. C’est le minimum légal mais, en général, il faut environ 25 heures de conduite pour passer le permis sur une voiture à boîte automatique.

Une voiture à boîte automatique est une voiture dans laquelle on ne passe pas les vitesses à la main.

Dans une auto-école sociale agréée

  • On apprend à conduire avec un enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière, aussi appelé moniteur.
  • On apprend sur une voiture à double commande.
  • Une voiture à double commande est une voiture équipée de commandes pour l’élève et de commandes pour le moniteur.
  • Les cours ne sont pas très chers. Ils peuvent même être gratuits, dans certaines situations.
  • Il faut remplir certaines conditions (par exemple : avoir des difficultés d’apprentissage, avoir peu d’argent, être demandeur d’emploi avec un projet professionnel) pour s’inscrire dans une auto-école sociale agréée.
Combien coûte une voiture ?2021-08-25T09:56:23+02:00

Prix d’une voiture neuve :

  • petite voiture (4 places avec 2 portes + coffre) : à partir de 8 500 €
  • grosse voiture (7 places avec 4 portes + coffre) : à partir de 15 000 €

Prix d’une voiture d’occasion

  • petite voiture petite voiture (4 places avec 2 portes + coffre) : à partir de 2 000 €
  • grosse voiture (5 places avec 4 portes + coffre) : à partir de 3 500 €

Coûts d’entretien : 

  • voiture neuve : au moins 250 € par an
  • voiture d’occasion : au moins 500 € par an de réparations et entretien

Prix d’une assurance voiture

Le prix de l’assurance voiture dépend de plusieurs critères : le modèle de la voiture, le statut du conducteur (jeune ou non), l’utilisation de la voiture, les garanties choisies et la compagnie d’assurance.

  • Jeune conducteur, voiture d’occasion au tiers : environ 80 € par mois
  • Conducteur expérimenté, voiture d’occasion au tiers : environ 50 € par mois

Prix du carburant

  • si on fait 5 km par jour en plusieurs petits trajets  (courses, école, médecin, …) : environ 20 € par mois
  • si on fait 20 km par jour du lundi au vendredi : environ 50 € par mois
  • si on fait 100 km par jour du lundi au vendredi : environ 200 € par mois

Prix du contrôle technique obligatoire :

  • première visite : entre 44 et 110 €
  • contre-visite : entre 10 et 35 €
Y’a-t-il des aides financières pour acheter une voiture ?2021-08-25T09:58:16+02:00

Pour acheter une petite voiture en bon état, il faut avoir au moins 2 000 €.

Il faut en plus payer la carte grise et une assurance. 

 

En France, il existe très peu d’aides pour acheter une voiture.

Mais il existe le microcrédit personnel qui permet aux personnes qui ont peu de ressources d’emprunter de l’argent pour acheter une voiture.

On peut emprunter jusqu’à 3 000 €, exceptionnellement jusqu’à 5 000 €. 

Le taux d’intérêt se situe entre 2 et 5 %. 

Il faut s’adresser à un service d’accompagnement social, qui servira d’intermédiaire avec une banque agréée.

 

Une personne avec des revenus modestes et qui est allocataire de la CAF peut obtenir une aide. 

Ce peut être un crédit sans intérêt, une subvention qui ne sera pas à rembourser ou une partie en crédit et le reste en subvention.

Les conditions ne sont pas fixes et dépendent de la situation de la personne.

Une condition obligatoire est que l’achat d’une voiture est nécessaire pour se rendre au travail.

En général, l’aide varie entre 1 000 € et 3 500 €.

Comment trouver une voiture d’occasion ? 2021-08-25T09:59:25+02:00

Il y a trois possibilités pour acheter une voiture d’occasion :

Chez un particulier

  • Il faut chercher une voiture à vendre sur internet ou dans les petites annonces des journaux.
  • Il faut faire attention à différentes choses dans les annonces (cliquez ici pour plus d’informations).
  • Il faut aller voir la voiture chez la personne qui la vend.
  • Il faut poser des questions.
  • Il faut essayer la voiture.
  • Il n’y a pas de garantie.
  • C’est moins cher que chez un professionnel.

Chez un vendeur professionnel agréé

  • On peut voir au même endroit des voitures de toutes les tailles et de toutes les marques.
  • Souvent, les voitures sont garanties (entre 3 mois et 2 ans).
  • C’est plus cher que chez un particulier.

Dans un magasin de voitures d’occasion d’une certaine marque

  • Les voitures sont contrôlées et en bon état
  • Souvent, les voitures sont garanties (entre 3 mois et 2 ans).
  • C’est plus cher que chez un vendeur qui vend toutes les marques.

 

Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur l’achat d’une voiture d’occasion (vidéo)

 

Il existe un site internet qui aide les personnes à acheter leur véhicule d’occasion : carouleraoul.com

Comment avoir le permis de conduire ?2021-08-25T10:00:08+02:00

Si on n’a pas encore de permis de conduire

Il faut passer plusieurs examens :

  • l’examen du code de la route, aussi appelé examen théorique général (ETG)
  • l’examen de conduite, aussi appelé épreuve pratique du permis de de conduire

Si on a déjà un permis de conduire d’un autre pays

Si on vit en France
et qu’on a déjà le permis de conduire d’un pays non européen,
on doit l’échanger contre un permis de conduire français.

Attention : ce n’est pas possible pour tous les pays étrangers.
Voici la liste des pays non européens pour lesquels c’est possible

Si on vit en France et qu’on a déjà le permis d’un pays européen,
ce permis est valable en France.

Si on vit en France
et qu’on a déjà un permis britannique,
on doit l’échanger contre un permis français si le permis a été délivré à partir de 2021.

Comment se préparer à l’examen du code de la route en France ?2021-08-25T10:19:19+02:00

Pour se préparer à l’examen du code de la route en France, il y a quatre possibilités :

On peut apprendre seul, avec un livre ou un site web. 

Attention :
Il est conseillé d’acheter un livre de code agréé par le ministère, comme les Codes Rousseau, Ediser et ENPC.
Sur Internet, il y a beaucoup de cours gratuits. Ils ne sont pas toujours fiables.
Il est conseillé d’utiliser des sites agréés par le ministère, comme le Pass Rousseau, Prépacode, … qui sont payants mais pas très chers.

Voici quelques sites Internet reconnus comme sérieux pour apprendre le code de la route :

  • Prépacode : Cours et séries en ligne, 17,99 pour 6 mois.
  • Le Pass Rousseau : Cours et séries en ligne. Le prix dépend de la durée de l’abonnement : 19,90 € pour 2 mois ou 39,90 € pour 6 mois.
  • Ornikar : Cours illimités et séries en ligne pour 30 €. Pas d’abonnement.
  • En voiture Simone : le code en ligne est gratuit, après création d’un compte.

On peut apprendre dans un centre de formation pour adultes

  • Ateliers de code de la route
  • gratuits
  • animés par des formateurs d’adultes
  • dans des groupes d’environ 10 personnes
  • avec des méthodes adaptées aux adultes peu scolarisés
  • ou qui ne connaissent pas bien le français

Important : 

  • Les plateformes de mobilité peuvent aussi proposer des ateliers de code de la route.
  • Il faut aussi s’entraîner à la maison.
  • Quand on apprend seul ou dans un centre de formation pour adultes, pour passer l’examen du code de la route, il faut s’inscrire en candidat libre. Pour cela, il faut demander son numéro de dossier de permis, appelé le numéro NEPH, sur le site ANTS.

On peut apprendre dans une auto-école agréée :

  • Cours de code 
  • généralement pour une durée limitée (3 à 6 mois)
  • à partir d’ordinateurs en accès libre et complétés par un moniteur auto-école
  • complétés par des cours et des séries en ligne
  • entre 150 € et 300 €

Attention, il faut aussi compter les frais d’inscription à l’auto-école et l’inscription à l’examen du code.
L’examen à l’inscription du code est de 30 €.

On peut apprendre dans une auto-école sociale

  • Formation au code de la route intensive (plusieurs jours par semaine)
  • le plus souvent en groupe
  • donnée par un moniteur auto-école
  • très bon taux de réussite
Comment se passe l’examen du permis de conduire ?2021-08-25T10:19:47+02:00

L’examen du code de la route

L’examen du code de la route, aussi appelé examen théorique général (ETG),
se fait sur une tablette dans un centre d’examen officiel.

Les organismes agréés sont :

  • La Poste
  • Bureau Véritas – Code n’Go
  • SGS – Objectifcode
  • Dekra
  • Persoan Vue – Poincode
  • Exacode

Il faut s’inscrire sur le site internet de l’organisme agréé et payer en ligne la somme de 30 €.
La convocation est envoyée par mail.

 

Le jour de l’examen,
il faut montrer sa carte d’identité
et sa convocation imprimée.
Il faut arriver 15 minutes en avance.

L’examen dure environ 30 minutes.
On s’assied devant une tablette et on met des écouteurs.
Chaque question apparaît écrite sur l’écran, on l’entend en même temps dans les écouteurs.
Plusieurs réponses sont proposées sur l’écran, on les entend aussi dans les écouteurs.
On a 20 secondes pour réfléchir et répondre à la question.

Au début de l’examen, il y a 3 questions tests pour s’habituer à la tablette.
Pour répondre, il faut cliquer avec la souris de l’ordinateur sur la ou les bonnes réponses.

Il y a 40 questions. Il faut 35 points pour réussir l’examen.

Si on réussit l’examen, on reçoit un certificat de réussite, valable pour cinq ans
Si on rate l’examen, on peut le repasser un autre jour.

Cliquez ici pour voir la vidéo que vous verrez avant l’examen avec La Poste

 

L’examen du code de la route en séance spéciale

Il existe des séances spéciales d’examen du code de la route  pour les personnes :

  • qui ne connaissent pas bien la langue française
  • sourdes et malentendantes
  • dysphasiques et/ou dyspraxiques
  • avec un handicap locomoteur

Pour passer l’examen en séance spéciale,
il faut prendre rendez-vous avec le bureau d’éducation routière de son département.
L’examen est aménagé en fonction du type de difficulté (durée plus longue, présence d’un interprète ou d’un dispositif de communication adapté).

 

L’examen de conduite

Pour pouvoir passer l’examen de conduite, aussi appelé épreuve pratique du permis de conduire, il faut avoir obtenu l’examen du code de la route.
Le nombre maximum de présentations à l’examen de conduite est de 5 sur une période de 5 ans à compter de la réussite de l’examen du code de la route.
Ensuite, il faut repasser le code.

Le jour de l’examen,
il faut montrer sa carte d’identité,
sa convocation imprimée,
le livret d’apprentissage (pour la conduite supervisée, accompagnée ou en candidat libre).

L’inspecteur peut faire un test de vue.
Il peut demander de lire un panneau par exemple.

L’examen de conduite dure 32 minutes.
Il comporte les éléments suivants :

  • 1 parcours de conduite d’au moins 25 minutes en agglomération et hors agglomération
  • 2 manoeuvres : un freinage pour s’arrêter avec précision et une manoeuvre en marche arrière
  • 1 question de vérification d’un élément technique à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule
  • 1 question sur la sécurité routière
  • 1 question sur les premiers secours

L’examen est noté sur 31 points.
Il faut obtenir 20 points ou plus et ne pas commettre d’erreur éliminatoire (par exemple refus de priorité).

Après l’examen, l’inspecteur ne donne pas directement les résultats.
Il faut les télécharger sur
le site de la sécurité routière 2 jours après.
Si le résultat est bon, le document téléchargé est le certificat d’examen du permis de conduire.
Ce certificat avec une carte d’identité sert de permis de conduire pendant 4 mois.
Il faut faire la demande du permis définitif sur le site de l’ANTS.

Cliquez ici pour voir une vidéo sur l’épreuve pratique du permis de conduire

Combien coûte l’examen du permis de conduire ?2021-08-25T10:20:37+02:00

Voici les prix des différents examens du permis de conduire en France :

  • Examen du code de la route : 30 €
  • Examen du code de la route en séance spéciale : gratuit à plusieurs conditions :
    • avoir un avis médical qui dit qu’on est capable conduire
    • faire des visites médicales après avoir eu son permi
    • L’auto-école peut demander des frais d’accompagnement.
    • Les interprètes pour les personnes qui ne parlent pas bien français sont à payer par le candidat.
  • Examen de conduite : gratuit
    Mais attention l’auto-école facture souvent les frais d’accompagnement !

 

Comment trouver une auto-école ?2021-08-25T10:21:36+02:00

On peut trouver la liste des auto-écoles de sa ville sur Internet. Le site de la sécurité routière donne une carte des auto-écoles qui ont un label qualité.

Comment choisir son auto-école ? 2021-08-25T10:22:10+02:00

Pour choisir son auto-école, il faut faire attention à plusieurs choses.

Avant tout, il faut regarder la qualité de la formation,
ne pas obligatoirement choisir l’auto-école la plus proche de chez soi,
ni la moins chère. 

Un bon moniteur auto-école doit enseigner comment conduire bien, pas juste comment avoir le permis.
Il existe un label de qualité pour les auto-écoles : le label « Qualité des formations au sein des écoles de conduite ».
Voici la carte des auto-écoles labellisées.

Mais cela ne suffit pas. Il faut visiter plusieurs auto-écoles et vérifier la qualité de la formation.
Il faut savoir poser les bonnes questions,
par exemple comment se passent les cours de code ? 

Si les élèves sont seuls devant un ordinateur, cela ne suffit pas pour une formation de qualité.

Un conseiller en mobilité peut aider à poser les bonnes questions. Des sites internet peuvent aussi donner des conseils : 

On peut aussi demander à sa famille, ses amis, ses collègues où ils ont passé leur permis de conduire et comment s’est passée la formation.

Attention 

Il faut se méfier des formules à bas prix, il peut manquer des éléments.

Les forfaits comprennent souvent les 20 heures de conduite obligatoires.
Mais ces 20 heures ne suffisent pas.
Il faut prévoir d’en faire plus, souvent 35 heures.
Il faut donc regarder le prix des heures de conduite hors forfait.

Combien coûte une formation en auto-école ?2021-08-25T10:22:52+02:00

Chaque auto-école décide du prix de ses formations.

Une formation classique en auto-école coûte en moyenne 1 800 €.
Dans ce prix, il y a :  :

  • les frais de dossier,
  • le code de la route,
  • les heures de conduite obligatoires et supplémentaires,
  • les passages de l’examen.

Dans la formule classique,
il faut au minimum 20 heures de conduite obligatoires sur une voiture à boîte manuelle
C’est le minimum légal
mais, en général, il faut environ 35 heures de conduite pour passer le permis sur une voiture à boîte manuelle.
Une voiture à boîte manuelle est une voiture dans laquelle on passe les vitesses (de 1 à 5) à la main à l’aide d’un levier de vitesse.

Il est possible de faire baisser ce prix en choisissant :

  • la formation sur voiture à boîte automatique
    car la formation est moins longue et plus facile
  • la conduite supervisée
    car une partie se passe en auto-école et l’autre partie avec un accompagnateur
Y a-t-il des aides financières pour apprendre à conduire ?2021-08-25T10:23:27+02:00

Il existe de nombreuses aides pour passer le permis de conduire.

Attention, le plus souvent :

  • elles sont réservées à certaines personnes (par exemple les jeunes),
  • elles sont différentes sur chaque territoire,
  • elles ne couvrent pas toute la dépense. 

L’aide peut prendre différentes formes (aide financière ou crédit)

Les auto-écoles sociales proposent des formations au permis de conduire beaucoup moins chères.
Attention, il faut remplir certaines conditions pour s’inscrire dans une auto-école sociale.

Comment apprendre à conduire dans une auto-école agréée? 2021-08-25T10:24:47+02:00

Dans les auto-écoles agréés, Il y a plusieurs formules pour apprendre à conduire :

La formule classique

  • à partir de 18 ans
  • Apprentissage et examen du code de la route
  • Apprentissage et examen de conduite
  • 20 heures de conduite obligatoires sur une voiture à boîte manuelle
    C’est le minimum légal mais, en général, il faut environ 35 heures de conduite pour passer le permis sur une voiture à boîte manuelle.
    Une voiture à boîte manuelle est une voiture dans laquelle on passe les vitesses (de 1 à 5) à la main à l’aide d’un levier de vitesse.
  • 13 heures de conduite obligatoires sur une voiture à boîte automatique
    C’est le minimum légal mais, en général, il faut environ 25 heures de conduite pour passer le permis sur une voiture à boîte automatique.
    Une voiture à boîte automatique est une voiture dans laquelle on ne passe pas les vitesses à la main.
  • Permis probatoire de 3 ans si  l’examen de conduite est réussi

L’apprentissage anticipé

  • à partir de 15 ans
  • première partie de la formation avec l’auto-école 
  • conduite accompagnée par un adulte d’un an minimum et de 3 000 km minimum
  • livret d’apprentissage
  • présentation à l’épreuve de conduite à partir de 17 ans
  • conduite seule à partir de 18 ans
  • permis probatoire de 2 ans si réussite à l’examen de conduite

Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur l’apprentissage anticipé

La conduite supervisée

  • à partir de 18 ans
  • première partie de la formation avec l’auto-école (code + au moins 20 heures de conduite en boîte manuelle et 13 heures en boîte automatique)
  • conduite supervisée par un accompagnateur
  • pas de limite minimum de temps ni de kilomètres
  • livret d’apprentissage
  • permis probatoire de 3 ans

Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur la conduite supervisée

 

Go to Top